L’attirail du sauvage

Equipement

Test Icon 1000 Elsinore

Je me souviens très bien des premiers mois ou j’ai commencé à regarder des photos de motos rétros sur internet.

Hormis les belles mécaniques, il y avait le style vestimentaire rétro qui m’intriguait. Et dans les fringues, quelque chose m’inspirait encore plus : les bottes.

Oui oui, les bottes.

Mon attention était régulièrement retenue par les bottes dites « vintage ». Souvent en cuir marron ou noir, avec pas mal de lanières sur les côtés pour les fermer. Je trouvais que ça donnait une allure folle, un côté un peu super héro tout droit sorti d’un vieux comics de gare des années 50. Et on ne va pas se mentir, c’est quand même bien plus safe qu’une paire de chaussures classique étant donné que ces bottes sont montantes.

Dans un premier temps je me suis trouvé une belle paire d’anciennes des 70’s estampillée Daytona 6 days pour seulement 40€. Une vraie relique très certainement fabriquée à l’occasion la fameuse course américaine de Daytona.

Mais qui dit vieilles, dit abimées. En effet ayant plusieurs 10aines d’années à leur compteur, ces bottes n’étaient pas particulièrement confortables et lors de pluies, l’eau s’infiltrait par endroits. C’est sur elles sont canons, mais vraiment pas géniales d’un point vue sécurité.

Faisant pas mal de kilomètres à l’année, j’avais vraiment envie d’avoir des bottes ayant le même look mais avec une construction et des matériaux modernes.

Après quelques recherches j’ai jeté mon dévolu sur celles qui sont à mon sens les plus belles du marché : les Icon 1000 Elsinore.
Lors de mon partenariat avec la-becanerie.com pour mon film « J’ai tout quitté pour un roadtrip 2 », j’avais demandé à ce que cette paire de bottes fasse partie des différents produits qu’ils m’envoient en test.

Une fois reçues je les enfile et je me souviens de ce que je me suis dit tout de suite : mon dieu que c’est raide ! Bon ce n’est pas forcément un mauvais signe pour la qualité des matériaux. En effet, le cuir pleine fleur est très très épais. Les semelles antidérapantes signées Goodyear sont particulièrement rassurantes, les plaques de renfort au tibia en cuir moulé, les renforts aux chevilles ainsi que les plaques métalliques au niveau des talons viennent parfaire la sécurité des ces Icon 1000 Elsinore. Et justement, elles ne sont pas QUE belles car elles sont dotées de l’homologation européenne CE EPI.

Niveau ajustement elles sont plutôt bien pensées car il y a une ouverture/fermeture rapide à l’intérieur de la botte en la présence d’une fermeture éclair YKK® (un vrai gage de solidité) prenant toute la hauteur de la botte. Les lanières sur les côtés permettront d’aller encore plus loin dans l’ajustement afin que le confort soit optimal si vos mollets sont un peu épais ou fins.

Comme je disais plus haut, au premier essayage ces bottes sont particulièrement raides ce qui peut faire un peu peur d’entrée de jeu. Il a fallu que je les emmène faire plusieurs centaines de km avant qu’elles se fassent à mes pieds et chevilles. Un peu de route, un peu de off-road. Mais je vous rassure, une fois « faites » ces bottes sont vraiment très confortables. J’ai eu l’occasion de faire plusieurs milliers de km avec elles dans les Alpes et je n’ai jamais eu mal.

La marque précise qu’elles ne sont pas waterproof mais il m’est arrivé de rouler sous de grosses pluies et je suis forcé de constater que j’ai toujours gardé les pieds au sec, ce qui est franchement agréable et surprenant pour des bottes dites non waterproof.

Point important, j’ai toujours été exaspéré par les sélecteurs de moto qui bousillent les chaussures en les tâchant. Pour le coup, les Elsinore sont pourvues d’une grosse pièce de cuir sur le dessus des bottes ce qui permettra d’allonger leur durée de vie.

Niveau taille, attention elles sont très étroites. Préférer par exemple un 44 si habituellement vous faites du 43. Mieux vaut un peu trop grand que trop petit, au pire vous pourrez ajouter une paire de bonnes semelles adaptées aux différentes saisons.

Je suis ravi de posséder ces bottes dont je trouve la fabrication très honnête, dans lesquelles je me sens en sécurité et je pense qu’elles me suivront encore longtemps !

Merci au site la-becanerie.com de me les avoir envoyées.

Retour

Commentaires

Articles récents

Test Icon 1000 Elsinore

Je me souviens très bien des premiers mois ou j’ai commencé à regarder des photos de motos rétros sur internet. 

Hormis les belles mécaniques, il y avait le style vestimentaire rétro qui m’intriguait. Et dans les fringues, quelque chose m’inspirait encore plus : les bottes. Oui oui, les bottes.

Test du Blouson Mash en coton enduit

Le marché des vestes/blousons pour moto est sursaturé. On en trouve pour tous les goûts : moderne, rétro, citadin, sportif, moche, beau… Dur d’y voir clair dans cette jungle du textile.
Mais on va cependant rester dans mon thème de prédilection : le rétro. Et plus précisément le blouson en coton enduit (enduit de cire/wax qui permet de le rendre étanche).

Test des gants Give’r 4 Season Gloves

Toujours à l'affût des trucs un peu confidentiels en devenir, j’ai un jour découvert la marque Give’r Gloves grâce au sérieux blog moto www.4h10.com que je vous invite à parcourir.

Je me suis donc empressé d’aller sur www.give-r.com pour en apprendre un peu plus sur la marque basée à Jackson Hole dans le Wyoming. Déjà, juste avec l’adresse tu voyages. Comme vous pouvez le voir ces gants semblent tout droit sortis du vieux coffre de la ferme de papi O’daniel située à l’angle de la 5e rue et de Baker Street. Ok je m’emballe.

Test de la Moto Guzzi V7 Stone III (permis A2)

Après l’engouement autour de ma publication dans le Huffington Post j’ai eu la chance de pouvoir me rapprocher de certaines marques et parmi celles-ci une m’a donné l’occasion de partir quelques jours avec une de ses bécanes : Moto Guzzi !

Test du casque Ruby Castel Shibuya

Au mois de décembre 2017 j’avais l’occasion de partir faire 800km dans le froid et la neige. Je n’utilise quasiment jamais d’intégral mais pour cette fois j’avais l’occasion de rouler avec un casque de cette marque aussi discutée que mystique : Les Ateliers Ruby...